Suivez les pistes de vos artistes favoris Index du Forum

Suivez les pistes de vos artistes favoris
"Music is the best." -Frank Zappa

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Johnnytopic

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Suivez les pistes de vos artistes favoris Index du Forum -> Keep calm and listen to an Lp -> KEEP CALM and EXPAND YOUR HORIZONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
David Watts


En ligne

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 6 732
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 10 Déc - 23:00 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Un topic pour continuer les discussions sur l'artiste, sa vie, son œuvre. Tout, même ce qui dérange.



Balance005 a écrit:
David Watts a écrit:
Olivier Northern Son a écrit:
David Watts a écrit:
En tout cas, son dernier concert, celui pour ses funérailles, aura été finalement le plus spectaculaire! Incroyable, impressionnant! Les bras m'en tombent, je reste sans mot! Shocked


Oui. Epatant, pas de fausse note. Du grand, du beau, de l'émotion. Je ne suis pas fan, mais je m'incline.

Oui, c'était impeccable. Tout le monde était à sa place. Respectueux. Et cela me donne envie de redécouvrir certaines choses de sa discographie.

Finalement il n'y a que les absents qui ont eu des propos déplacés, comme d'habitude. Ce qui m'amuse, c'est tous les commentaires HS sur les 'médias sociaux' qui ne retiennent que l'exil fiscal ou son appartenance politique à droite. En oubliant de mentionner évidemment que l'Etat a dû encaisser un bon milliard d'euros voire plus en taxes sur ses ventes d'albums, de DVD, ses billets de concert et autres droits et revenus, que ce n'est certainement pas lui qui a dû ruiner la sécurité sociale et les caisses de retraite et qu'il a fait bosser directement des milliers de personnes sur ses albums, ses concerts et que l'Etat a également perçu sa part de ce côté-là. Hallyday s'est fait torturer par le fisc jusqu'à devoir signer des contrats indignes avec sa maison de disques et devoir faire des concerts 'alimentaires'. Je crois que Raffarin qui était fan lui a permis de sortir la tête de l'eau. Et il n'est pas le seul. Généralement les exilés fiscaux dans la musique sont des anciennes victimes du fisc.

J'veux pas faire le procureur de service mais faut aussi prendre en compte la gestion qu'il faisait de son fric, à part quelques achats immobiliers il investissait peu ou pas et et était très très très dépensier.

En fait, il a trouvé un deal avec le fisc dans les années 95-2000, donc ce n'est pas Raffarin. Il devait voir ça directement avec Chichi. Il avait menacé de quitter la France pour la Suisse pendant les élections de 95 et Chichi avait dû se fendre d'une déclaration dans le genre 'J'admire l'artiste mais je ne suis pas d'accord avec le citoyen'. Donc apr_ès l'élection ils ont dealé, Johnny a reçu la légion d'honneur (qu'il n'avait pas!) et il a bénéficié de 2,8 millions de francs de dégrèvement et de 3,7 millions d'annulations de pénalités. Au terme de la négociation fiscale, et après une remise de l’ordre de 6,5 millions, il a payé 20 millions de francs d'impôts (3 millions d'euros).

Je crois que les dettes de 75 viennent notamment du Johnny Hallyday Circus, une sorte de tournée gigantesque de 82 dates sous chapiteau, avec manège et cirque en 1972. Le problème c'est que Johnny qui avait une aventure tumultueuse avec Nanette Workman avait vu trop gros et pas mal de ses spectacles dans lesquels il investissait son propre argent (pas de subvention à l'époque) ont été des gouffres financiers. Ces mecs-là n'étaient pas très bien conseillés et Johnny avait un entourage parasitaire. Il faisait vivre tout le monde. Mais c'était sa manière de vivre. La bande des copains. Il reste qu'arrivé à un moment de sa vie, sa femme, la dernière, a commencé à mettre un bon coup de balai et à gérer l'argent différemment et c'est là qu'il est parti vivre à Gstaad en déclarant ne plus vouloir être "un mouton qui se fait tondre" et ensuite à LA pour ne payer autant de taxes.
_________________
"There was nothing in my life bigger than beer
'Ceptin' you, little darling"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Déc - 23:00 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Déc - 23:04 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Super ! J'étais sur le point de le créer mais tu m'as devancé. J'ai trouvé une courte interview sur le site de l'INA.
http://www.ina.fr/video/CAF89016128
J'aime bien les fans à la fenêtre. Il a oublié d'être con. Par contre, les questions... bof bof.
_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
Guillaume O'Boogie


Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 685
Localisation: London
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Déc - 23:23 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Super topic 


quelqu'un a une copie de l'article du MONDE de 1998 ? La fameuse interview dans les salons du Raphael..
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Déc - 23:25 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Claude Lelouch explique pourquoi il a filmé les invités à l'enterrement de Johnny. Cela a choqué de nombreux internautes et même Line Renaud semblait énervée par ça.


_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
Alambic


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 2 216
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 11 Déc - 13:59 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Complètement à coté de la plaque, Lelouch. Et ça date pas d'hier, mais là je pense que tout le monde l'a remarqué.
_________________
Dougie Jones, he moves like a cobra.
Revenir en haut
Frankie


Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 742
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Déc - 21:17 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Tiens, vous saviez que Johnny Hallyday avait été aussi le héros d'une BD, Jus Le Spécialiste, un western dessiné par Jijé en personne., le père de Jerry Spring ?
Revenir en haut
The Doc


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 3 776
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Déc - 23:33 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

L'adaptation du film de Corbucci
_________________
"J'm'en bats les couilles, je vais couper du bois" (Charles Ingalls)
Revenir en haut
luigii


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2015
Messages: 1 059
Localisation: Charmey (Suisse)
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 00:46 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Jean-Philippe est mort. Le roi est mort. Mais pas Johnny. Depuis plusieurs jours, je me suis rendu compte que j’avais plus que quelque chose de lui. Ce n’est pas celui que j’ai le plus écouté dans la chanson française. Et pourtant, j’ai ressorti l’album HAMLET. Pour rire. Pour écouter les paroles mythologiques de « L’orgie » et l’imitation King Crimson pur sucre. J’ai eu l’envie, de rire et puis malgré le patchouli de paroles et l’interprétation inénarrable, j’ai laissé tourné. Plusieurs fois. Parce que j’en avais marre d’entendre « Oh Marie » à la télé ou bien « Vivre pour le meilleur » en boucle. Y’a tellement mieux quand même. Y’a un répertoire qui a parfois fait mouche. Et puis donc cet HAMLET. Ce « To Be Or Not To Be », explosion d’opérette barge proche des palais qui deviennent des bouges. Il y règne des paroles qui aujourd’hui provoqueraient des pétitions similaires à celles qui ont provoqué la chute légitime du règne Weinstein. Cette musique qui fait John Barry où Johnny barrit comme un éléphant dans un magasin de porcelaine en toc. Mais qu’est-ce que c’est énorme. Sauf que oui, ça a tourné et tourné, et pour une fois je n’avais plus envie de ricaner. Johnny est parti et j’ai voulu l’écouter encore. Je n’ai pas perdu un proche de ma famille, non. Ni un maître à penser. Mais je me suis senti vidé d’énergie. Groggy même.  

 
J’ai revu spontanément Greg Zlap s’époumoner dans son harmonica pour faire que « Gabrielle » soit un grand moment de bravoure. J’aime ce musicien absolument sur le fil, qui arpente la scène comme si sa vie en dépendait, sous l’œil hagard de Johnny qui n’en loupe pas une miette. « Gabrielle », « Je suis né dans la rue », « Les Portes du Pénitencier », « Cœur de Rocker », « L’Idole des Jeunes », c’est la bande son de mes parents, quand ils étaient au collège. Johnny avait quelques années de plus et toute une génération, celle qui a vécu les années 60, « tracassée par le rock naissant » comme dirait Cabrel, celle qui a aimé les Chaussettes Noires, qui a découvert Dutronc et tous les copains et copines, tous ces garçons et ces filles de leur âge qui venaient parfois allumer le feu pour continuer à toucher du doigt une jeunesse lointaine, ont eu un sacré coup de blues. Parce que pour beaucoup, toute la musique qu’ils aiment vient de là. De la rue.  
Mais moi aussi au collège et même au primaire, j’ai un souvenir très net d’institutrices au CM1, qui nous faisait beaucoup chanter. La première fois qu’en classe j’ai pu déformer n’importe comment ses chansons, c’était avec quelque chose de Tennessee. Les baby-sitters un peu plus âgées, les monitrices du centre aéré aimaient Michel Berger, pas forcément toujours Johnny. Mais ce disque-là a permis à une génération de découvrir Johnny. J’aimais bien ce duo avec Nathalie Baye, au même titre que bien plus tard le film de Godard. ROCK’N ROLL ATTITUDE a tourné sur la platine, emprunté à la discothèque au milieu des années 80. « Equipe de Nuit », « Aimer Vivre », « Rock’n Roll Attitude » c’est comme ça que j’ai commencé à écouter, pas toujours avec régularité. Et puis il y’eut aussi GANG, mais qui m’avait moins plu. Alors oui, « L’Envie » a eu du succès mais ça me parlait moins sur le long terme. « Laura », « Je Te Promets ». 

 
CADILLAC, y’avait des mecs au collège qui en était fans. J’ai écouté de temps en temps. Et là se trouvent encore des titres que j’aime beaucoup encore. « Les Vautours » par exemple, qu’est-ce que c’est bon de temps en temps à réécouter. « Mirador » aussi et le reste du disque. Je pense que ce disque-là est le seul à avoir vraiment tourné à l’adolescence. Avant que comme un sacré paquet d’ados infernaux, je me suis mis, dans la cour de mon collège à imiter la marionnette des Guignols. Ah que Coucou. Qu’est-ce qu’on a pu se moquer de lui. Malgré nous et je mesure aujourd’hui l’enfer qu’aura vécu un peu plus tard sa fille Laura. A cause de cette image.  
C’est quelques années plus tard, en obtenant un billet dégriffé, au parc des expos de Reims que je l’ai vu sur scène pour la première fois. Tournée Allumer le feu. 1998. Allez Les Bleus. Le Stade de France naissant. Sans doute pas la meilleure tournée. Mais ce soir-là, avec un coup de champagne et de whisky, la faute au twist, j’ai pris une baffe. Mais alors, vraiment une expérience qui m’a permis de comprendre le phénomène. Mais quelle présence sur scène ! Ce mec avait une prestance et une manière d’électriser la foule à nul autre pareil. Il vient du blues et puis surtout d’Elvis. « Loving You ». Moi c’est le parallèle le plus évident qui m’était venu à l’esprit. J’ai aimé ces versions de « Diego », « Noir C’est Noir », « Oh ma Jolie Sarah », « La génération perdue ». Ce n’était pas la meilleure tournée musicalement mais ça envoyait un bois dont sont faits les feux allumés. Après cela, j’ai compris aussi tous ces gens qui m’ont entourés. Parce que j’avais sympathisé avec une bande de fans jusqu’au boutistes pour certains. Pour qui Johnny était une bouée quotidienne. Un cap, un rock, un pic. Johnny c’est la liberté pour ceux qui ne l’ont pas dans leur vie, parce qu’ils n’ont pas choisi leur quotidien. Sur scène, il les transportait loin, il les ramenait à leur jeunesse illico. Mais surtout, il était à hauteur d’eux. Parce que cet homme qui aujourd’hui a déclenché la plus hallucinante des cérémonies mortuaires qui soient en France, était un type, qui ce soir-là sur scène, m’a paru extrêmement sympathique. Un homme dont j’aimais la voix, chantée ou parlée. Un homme que j’aime entendre reprendre du rock. Cet homme aux yeux bleus perçants, quasiment félin, animal avait un magnétisme rare. Mélange de simplicité, de terroir et de fascination. Capable d’arpenter la France dans les moindres recoins de Zenith, de petites salles. Il fallait faire un concert à Douai, Epinal, Saint-Etienne ou Lorient ? Il y allait. Le cul des vaches, oui, façon Chirac quasiment. Les fringues de Johnny. Pour imiter Marlon Brando ? James Dean ? C’était quelque chose sa manière de s’habiller aussi. Alors oui, après ce concert, le regard n’était plus le même. Exit les guignols. Ce mec était une bête de scène monumentale. Cet Homme que voilà me parlait.  

 
Et pourtant je n’ai pas forcément plus écouté. Mais j’ai écouté David Hallyday un peu après. Et puis j’ai vu plusieurs films qui m’avaient plus. « Conseil de Famille » de Costa-Gavras et aussi « Détective ». Pour faire plaisir à Balao, dans la catégorie LGBT, y’avait aussi « Pourquoi pas moi ? » où Johnny campait le père maladroit de Julie Gayet qui allait déclarer à ses parents qu’elle aime les femmes et non les hommes. Elli Meideros interprétait la femme de Johnny. J’avais bien aimé, sans plus. Et puis « L’homme du train » avec Jean Rochefort. Au moment même où Johnny chantait sans rire « On est champions, on est tous ensemble » pour soutenir les bleus à la coupe du monde 2002. Y’avait même un service payant pour être prévenu par texto dès que la France marquerait un but. Des mecs qui avait ce service j’en connaissais. Et la France n’avait rien marqué.  
Deux ans plus tard, en 2004, grâce à un ami qui bossait dans le milieu de la production télévisuelle, j’ai pu assister à l’enregistrement d’une émission : Chantons Ensemble Contre le Sida. Des duos. Certains pas top. Johnny chantait avec Isabelle Boulay et j’ai pu assister aux enregistrements. C’était pas jojo mais il avait encore une fois une grande classe. J’avais pu voir aussi Sacha Distel avec Dany Brillant. Sacha Distel était très pro. En deux prises, c’était bouclé. Très grand professionnel. Line Renaud était dans les parages. Pierre Bergé aussi d’ailleurs. C’était pas musicalement mémorable mais ça m’avait paru important d’être là. J’avais bien aimé l’interprétation de Francis Cabrel avec Patricia Kaas. 

 
Un matin, en 2005, à la fin de l’hiver, pour le boulot, je reçois une demande pour une société basée dans les Yvelines. J’étais attaché commercial et sans le savoir à l’avance, j’arrive dans les bâtiments du fan-club de Johnny Hallyday qui venait de s’établir. Je n’en reviens pas. La direction m’a demandé de revenir une semaine plus tard pour boucler des éléments finaux, notamment des bons à tirer pour la communication de certains éléments. Et j’arrive donc un second matin dans un bureau. Attablé de l’autre côté sur une chaise, je commence à discuter des derniers éléments quand tout soudain, la responsable me dit que c’est le taulier en personne qui doit valider. Surgit donc…Johnny. Il m’a donc salué et m’a demandé comment je m’appelais. Ce que je faisais. Le truc de fou. Je suis resté très professionnel, paralysé par l’émotion. Ça a duré quelques minutes. Et il a validé la communication. En ressortant du bureau, il était encore dans un couloir et je lui ai serré la main pour lui dire au revoir. Il y’avait une photo avec Lorie. Et puis je suis parvenu à lui dire que j’aimais bien une autre photo, celle avec Jimi Hendrix, qui se trouvait un peu plus loin. Il a souri avec un air assez malicieux. Du coup, après tout cela, j’ai eu un abonnement au fan-club sans frais, en tant que fournisseur. Mais je ne l’ai jamais revu même si je suis souvent revenu dans les locaux.  

 
Un matin de juin 2005, j’ai reçu un appel du fan-club. Ils cherchaient des figurants pour un film qui allait se tourner. JEAN PHILIPPE. Pourquoi pas ? Alors me voici une après-midi du mois d’août, Porte de Saint-Cloud pour six nuits d’affilée. Un bus partant pour Vélizy avec à bord que des fans. Mais alors des vrais de vrai. Ce n’était pas du tout ma tasse de thé. Sauf que voilà, j’ai sympathisé avec une bande de gars bien cools. On a commencé par signer des chartes de confidentialité. Interdiction formelle de filmer, de prendre des photos. On est arrivé dans les terrains militaires bordant l’A86, des grands hangars où étaient posées des tables gigantesques. J’avais apporté un tarot et puis on nous a apporté à boire, des sandwiches pour passer le temps. Nous étions donc des figurants, au moins huit-cents. On a joué au tarot pendant pas mal d’heures entre deux prises. Pour filmer la scène finale du concert, sensée se passer au Stade de France. Six nuits ont été nécessaires pour filmer le concert et la foule. Car c’est tout un art. J’ai découvert ce soir là Antoine Duléry, que j’ai apprécié ensuite en Comissaire Larosière. Mais là c’était Chris Summer, une star imaginaire dans un monde parallèle où Johnny n’existe plus. Alors son plus grand fan, Fabrice Luchini, se réveille dans ce monde de dingue et va rendre Jean-Philippe (Smet) connu. C’était à se plier de rire. Antoine Duléry nous a constamment fait nous pisser dessus. Avec son costume de scène kitsch et surtout les chansons écrites pour le film, aux paroles affreusement débiles. Comme par exemple, « J’ai fui comme un loup blessé ». Le mieux c’était qu’on nous a fait apprendre les paroles, il fallait donc chanter en levant les bras. En pleine nuit et il faisait pas si chaud que ça. Rester les bras en l’air à chanter « T’électrifier, s’électrifier », c’est quelque chose de crevant, d’épuisant. Mais qu’est-ce qu’on a pu se marrer. Au départ, les scènes d’Antoine Duléry étaient en tournage. Puis c’était aussi le groupe de scène, seul, sans personne d’autre. Et surtout son apparition sur scène dans une capsule façon Appolo venu de l’espace.  

 
Et dans ce film, Chris Summer, choisit donc de se faire accompagner par un débutant inconnu à la guitare électrique : Jean-Philippe. Et donc…on a pu voir Johnny de près, qui était censé ne pas être connu. Sauf que dès qu’il apparaissait sur scène, les fans, qui devaient le huer, hurlaient spontanément « Johnny Johnny ». Impossible. Car Fabrice Luchini actionne sans le vouloir la mise à feu et nous avons donc vu Antoine Duléry faire semblant de se brûler avec des faux fumigènes. A ce moment précis, nous devions hurler et crirer de peur. Pendant des heures. J’apparais donc à ce moment-là dans le public. Pas en gros plan mais je peux me voir encore au moment précis.  
C’est alors que Johnny, seul à la guitare, ne sachant plus quoi faire devait se faire donc huer comme un malpropre…par son fan-club. Avant de chanter « Allumer le feu ». Je l’ai vu chanter ça au moins vingt fois. Au départ, il fallait le huer et commencer par ne pas chanter, ne pas applaudir. Sauf que ça été plus fort que nous. On l’a vu jouer et chanter pour de vrai. Et même si je n’aime pas beaucoup ce morceau, mais quelle voix. Ça a duré des heures et des heures de jouer le public de Johnny. Entre les prises, il était debout, devant nous. Parfois à un ou deux mètres de moi. Il ne devait parfois pas bouger, pas jouer. Et il était fascinant à voir. J’ai pu l’observer pendant des heures et je ne m’en suis jamais lassé. Au bout d’un certain temps, quand les changements de position de la foule donnaient l’illusion d’un public nombreux, on se retrouvait parfois tout derrière, puis devant.  

 
Un soir, j’étais donc contre la barrière. Et d’un coup d’un seul, Johnny, qui nous parlait tout le temps pour savoir comment on allait, nous a dit : « Ça vous dirait d’entendre autre chose que « Allumer le feu » ? Et surgit alors un cadeau béni des dieux. Près d’une heure où Johnny, d’abord seul à la guitare électrique, se mit à jouer du rock. Toute la musique qu’il aime. On a eu droit donc un soir à des impros puis d’un seul coup « Blueberry Hill ». Il était très tard dans la nuit, on n’en pouvait plus car les séances commençaient vers 23heures et se finissaient vers 6 heures. Il a joué une version fabuleuse de « Whole Lotta Shakin’ Goin’ On ». C’était totalement inattendu. Un autre jour on a eu, en anglais, « Proud Mary » et même « I Got A Woman ». Comme ça au débotté. Johnny était magistral quand il reprenait du rock. J’ai rarement entendu des versions aussi bonnes. Et il les chantait vraiment à la perfection. C’était inattendu et c’est un des plus beaux souvenirs de scène que j’ai pu avoir. Johnny immobile, en action, sur une scène était un monstre…mais à hauteur d’homme. Un type qu’on aurait aimé emmener au bar pour papoter et lui offrir un ou deux verres. Ces soirs-là, il n’a quasiment jamais tiré la couverture à lui. Il a parlé avec beaucoup de respect d’Antoine Duléry (nous n’avions pas vu Fabrice Luchini). Il était sur le côté de la scène presque tout le temps alors que parfois il ne tournait pas. C’est la dernière fois que je l’ai vu jouer en live. Je me mords les doigts de ne pas avoir pu le revoir. Pour la tournée Rester Vivant. Et surtout pour les Vieilles Canailles. Sa mort, on la sentait arriver. Mais c’est irréel, impensable, inconcevable. 

 
Cette cérémonie de samedi m’a marqué. Je suis resté scotché durant des heures devant mon écran. Et pourtant je ne suis pas amateur des cérémonies. Mais là…Voir descendre le corbillard avec les bikers, aux délicieuses lenteurs de cortège funéraire. Voir ces sosies de Johnny en pleurs. Revoir David, élégant, magnifique et grande classe tenir la main de Laura. Revoir Sylvie Vartan et Nathalie Baye quasiment côte à côte. Ecouter une version encore monstrueuse de « Gabrielle » dans les hauts parleurs entre la Concorde et la Madeleine. Revoir ce beau portrait en haut à droite de la Madeleine. Voir les bikers en rang d’oignon lui rendre en hommage en procession. Ce genre de cérémonies, du revivre ensemble, du partagé en commun, à l’heure où il est si confortable de rester chez soi derrière son écran. J’applaudis ces gens. J’ai même trouvé Macron pertinent. J’ai aimé revoir Jean Reno réciter du Prévert. Mais si il lui venait l’envie de composer un spectacle au théâtre avec ces textes, j’irai prendre une place. J’ai trouvé Line Renaud émouvante, elle qui avait accueilli Johnny pour sa première télé. Elle est encore là au même titre qu’Aznavour qui lui a fait faire de l’équitation dans son domaine de Montfort l’Amaury. Johnny avait fait croire qu’il était américain. Ce groupe de scène qui joue à pleins tubes en attendant la marche funèbre. Philippe Labro était comme toujours éloquent. 

 
Et puis…Carole Bouquet. Qui dit une prière universelle. Ponctuée par les guitares de M, Yarol Poupaud, Yodelice et Robin Le Mesurier. C’était fantastique. Mais alors là vraiment splendide. « Retiens la Nuit » notamment. Revoir les visages défaits au débotté de monsieur Eddy et de tant d’autres. Et ce sentiment qu’une génération qu’on a plus ou moins aimé est entrain de partir. Johnny ça fait du bruit, c’est presque un deuil national. Jean d’Ormesson est parti sur la pointe des pieds avec élégance. Hugues Aufray et les autres ne sont pas éternels. Une génération de jeunes dont il était l’idole réalise que 74ans c’est presque leur âge. J’ai des copains qui m’ont appelé et dont les parents se rapprochent de la septantaine. Qui balisent. Si certains de ces pères ou certaines de ces mères ont pleuré devant leur écran, ou si ils ont retenu des larmes, ou sont restés ébahis, c’est sans doute aussi parce qu’on a réalisé un peu plus intensément que c’est la fin d’une génération. Paul a un an de plus. Ringo trois de plus. Cet homme a commencé avant que les Beatles et les Stones ne soient connus. John Lennon avait eu pour ses 21ans des sous de sa tante Mimi. Il avait organisé un voyage à Paris et avec Macca, ils avaient été voir Johnny. En 1961. Jimmy Page l’appréciait. Il avait fait des ronds de fumée avec Jimi Hendrix. A posé devant des voitures avec Bob Dylan. Il a rencontré Mick Jagger plusieurs fois. Et Bowie dans ses interviews avec des journalistes français disait : « Ah des français. Comment va Johnny Hallyday ? » Ca remet les idées en place au lieu d’écouter des duos avec Louane ou Lorie. A la toute fin de la cérémonie, le cercueil est descendu avec « Toute la musique que j’aime ». Des paroles si simples. Si moquées. Et pourtant….avec peu de mot, Johnny savait évoquer beaucoup. Et dire sincèrement ce qui l’animait. Cette cérémonie hors normes, je l’ai trouvée belle et sans anicroche.  

 
Johnny a déclenché un Requiem….de Fou.  

_________________
I can see you as a corpse
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 07:34 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

http://www.chartsinfrance.net/Johnny-Hallyday/news-105736.html

Johnny occupe les 13 premières places des charts, à l'exception de la 2e et de la 9e place. Cela concerne uniquement 2 jours de vente (du mercredi au jeudi soir).

Citation:
Côté singles, Johnny Hallyday affole les compteurs ! Si l'on s'intéresse uniquement aux ventes physiques et digitales (sans streaming donc), le Taulier classe 15 titres dans le top 20. Sur la plus haute marche ? "Je te promets". Élue chanson préférée des Français, la ballade signée Jean-Jacques Goldman supplante "Perfect" d'Ed Sheeran avec 4.200 téléchargements. Suivent "L'envie", troisième avec 3.800 ventes, "Quelque chose de Tennessee" (3.000 unités) et "Vivre pour le meilleur". "Diego libre dans sa tête" est 6ème devant "Que je t'aime" et "Requiem pour un fou". Derrière "Havana" de Camila Cabello, on retrouve "Sang pour sang" (10ème), "Allumer le feu" (11ème), "Laura" (12ème) et "Marie" (13ème), son dernier grand tube populaire. Enfin, un joli tir groupé ferme le top 20 : il s'agit du culte "Le pénitencier" (17ème), "Gabrielle" (18ème), "J'oublierai ton nom" (19ème) et "J'ai oublié de vivre". A noter qu'en extrapolant aux 200 meilleures ventes, Johnny Hallyday règne en maître avec pas moins de 46 morceaux classés.

_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
Teddy


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 399
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 13:37 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Salut Luigii, merci beaucoup pour ton témoignage. Je pense qu'on est pas mal à se reconnaître dedans, en tant que "non-fan" mais tout de même respectueux et admiratifs de la carrière d'un artiste qui nous a malgré tout accompagné depuis toujours.
Et merci pour l'anecdote sur Bowie que je ne connaissais pas  Mr. Green .
_________________
"Tu crois que quand Sidney Bechet joue du Brassens, c'est pour les paroles?"
Jacques Brel
Revenir en haut
Alambic


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 2 216
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 14:10 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Belle histoire, Luigii.

Bien plus intéressante que le film lui-même, en fait.
_________________
Dougie Jones, he moves like a cobra.
Revenir en haut
Jerem


Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2016
Messages: 314
Localisation: Dijon
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 15:55 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Merci beaucoup pour ce super témoignage. Je m'y retrouve un peu.

J'ai toujours bien aimé le film par contre, très second degré. Tellement d'ailleurs que les fans de Johnny ne le connaissent pas forcément (Luchini c'est un autre monde) et pourtant ça fonctionne si bien je trouve, avec tellement d'auto dérision de la part des 2 acteurs.
Revenir en haut
Olivier Northern Son


En ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 1 886
Localisation: Paul Nord
Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 16:08 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Balao GoodTips a écrit:
"Je te promets". Élue chanson préférée des Français, la ballade signée Jean-Jacques Goldman Suivent "L'envie", troisième avec 3.800 ventes,et "Laura" (12ème) "J'oublierai ton nom" (19ème)

4 titres signés Goldman!
_________________
Mmm can you take me where I came from
Can you take me back?
Revenir en haut
Olivier Northern Son


En ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 1 886
Localisation: Paul Nord
Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 16:12 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Frankie a écrit:
Tiens, vous saviez que Johnny Hallyday avait été aussi le héros d'une BD, Jus Le Spécialiste, un western dessiné par Jijé en personne., le père de Jerry Spring ?


Hélas, cela est resté inachevé, le magazine qui publiait cette histoire ayant arrêté de paraitre.
(le scénariste "Philippe", c'est le fils de Jijé)
_________________
Mmm can you take me where I came from
Can you take me back?
Revenir en haut
Olivier Northern Son


En ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 1 886
Localisation: Paul Nord
Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 16:13 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Alambic a écrit:
Complètement à coté de la plaque, Lelouch. Et ça date pas d'hier, mais là je pense que tout le monde l'a remarqué.


Comme Dylan, Dali... les génies...
_________________
Mmm can you take me where I came from
Can you take me back?
Revenir en haut
Vitalis


En ligne

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 1 529
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 16:27 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Super récit Luigii, merci.
_________________
All the love that we had
and the love that we hide,

Who will bury us when we die?
Revenir en haut
Alambic


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 2 216
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 18:20 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Olivier Northern Son a écrit:
Alambic a écrit:
Complètement à coté de la plaque, Lelouch. Et ça date pas d'hier, mais là je pense que tout le monde l'a remarqué.


Comme Dylan, Dali... les génies...

Si tu le considère comme un génie, alors effectivement, je comprends.

Ce n'est absolument pas mon cas (comparer Lelouch à Dylan et Dali, bon, c'est osé). Donc moi j'ai surtout vu un type très peu affecté, parlant beaucoup de lui, qui tenait avant tout à prouver que Johnny était son ami depuis toujours, et qui est finalement venu foutre son portable sous le nez de gens effondrés, avant de justifier son geste d'une façon ahurissante (Il avait l'accord de Laeticia ! Parce que Laeticia dispose du droit de décider si on peut filmer aux enterrements ?), ajoutant à son manque de tact un manque total de classe.

Drucker ou Line Renaud n'ont pas eu besoin de crier sur tous les toits que Johnny était leur ami. Ca se voyait sur leur tronche.
C'est tout.
_________________
Dougie Jones, he moves like a cobra.
Revenir en haut
Olivier Northern Son


En ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 1 886
Localisation: Paul Nord
Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 19:26 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

J'adore Lelouch, oui, mais j'avoue avoir été un peu mal à l'aise en le voyant ainsi faire. Ma femme, qui aime beaucoup ses films aussi tout en étant plus critique, a pensé qu'il tournait une scène de son prochain film. Ca m'avait paru plausible.
Il était aussi le seul en bleu, les autres en noir.
_________________
Mmm can you take me where I came from
Can you take me back?
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Déc - 18:52 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Merci Luigii pour ce beau témoignage ! Quelle chance tu as eu même si ça n'a pas dû être tous les jours facile !
_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
Olivier Northern Son


En ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 1 886
Localisation: Paul Nord
Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 14 Déc - 12:16 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

luigii a écrit:
Jean-Philippe est mort.

Luigii est bien vivant, ouii!
_________________
Mmm can you take me where I came from
Can you take me back?
Revenir en haut
David Watts


En ligne

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 6 732
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 17:35 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

"Johnny vient du blues. N'oublions pas qu'Elvis a été élevé aux Noirs de la Motown et c'est ce que Johnny a repris". (André Manoukian chez Lapix) Very Happy

Dédé, t'étais un pote mais là, je ne peux pas te défendre!
_________________
"There was nothing in my life bigger than beer
'Ceptin' you, little darling"
Revenir en haut
Maître Kulk


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2015
Messages: 3 929
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 18:00 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Ah ouais, ça pique. Mr. Green
Dédé, tu aurais sorti les Yoruba, Deleuze comme tu le fais chez Voneuneu à la radio, j'aurais dit "marque de fabrique".
Mais ça, c'est vilain-vilain.
_________________
Last dance with Mary Jane, one more time to kill the pain
I feel summer creepin' in and I'm tired of this town again
Revenir en haut
Olivier Northern Son


En ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 1 886
Localisation: Paul Nord
Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 19 Déc - 19:28 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Balao JojoTips a écrit:
J'étais avec une fille qui me plaisait bien mais j'ai dû la quitter sans attendre demain.

"Reviens, Balao reviens, viens
Balao reviens, viens
Balao reviens, viens
Balao reviens, viens
Ah! Reviens vers moi"
_________________
Mmm can you take me where I came from
Can you take me back?
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Déc - 00:27 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Je réponds ici pour désengorger le topic gallagherien.

Frankie a écrit:
Balao GoodTips a écrit:

Ton explication explique l'inverse de ta prémisse. Mr. Green
Si Hallyday était un excellent chanteur et qu'il n'a pas réussi à transcender des merdes, à en faire des succès, ça veut bien dire que le plus important c'est la chanson. Cool


Tu ne veux pas comprendre.
Ce que dit DW, c'est que les auteurs -compositeurs se bousculaient pour placer un titre chez Hallyday, pour la bonne raison que ça se vendait, parce que c'était Hallyday, quand bien même la chanson valait pas tripette.

D'ailleurs, si seul comptait la composition, pourquoi s'emmerder à vouloir la refourguer à Johnny. N'importe qui ferait l'affaire pourvu qu'il chante à peu juste.

Oui mais il a aussi dit que placer une compos pour Johnny n'était pas un gage de succès. C'est ce que tu dis toi-même. Il n'a pas réussi à faire de 1000 chansons, 1000 succès. Il y a disons un pourcentage de 10%, ce qui fait 100 chansons. C'est énorme. Avec un seul tube, tu peux être célèbre toute ta vie (cf le Hernandez de Kulk) alors avec des dizaines. Je me suis fait ma propre compile et j'ai une trentaine de chansons.
Sweet Sadness a raison de dire que "Quelque chose de Tennesse" aurait été des tubes chantée par Berger ou "Je te promets" chantée par Goldman. D'ailleurs, "Je ne suis pas un héros" écrite pour Johnny a été un tube malgré le refus de Johnny de la chanter. Johnny à la différence d'Elvis n'était pas un excellent interprète, en tout cas dans la première partie de sa carrière. Il n'a fait que s'améliorer. Tu écoutes ses premières chansons : "Gabrielle", "Hey Joe", d'autres... C'est assez faux. Ça ne swingue pas. Le succès provient de certaines bonnes chansons et de son charisme qui lui est propre.
_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
David Watts


En ligne

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 6 732
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 20 Déc - 02:32 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Balao GoodTips a écrit:

Oui mais il a aussi dit que placer une compos pour Johnny n'était pas un gage de succès. C'est ce que tu dis toi-même. Il n'a pas réussi à faire de 1000 chansons, 1000 succès. Il y a disons un pourcentage de 10%, ce qui fait 100 chansons. C'est énorme. Avec un seul tube, tu peux être célèbre toute ta vie (cf le Hernandez de Kulk) alors avec des dizaines. Je me suis fait ma propre compile et j'ai une trentaine de chansons.

Et alors ? Sur un millier de chansons, il a chanté des merdes. Certaines ont marché, d'autres pas. Mais peu importe, je le répète, en dehors de quelques chansons imparables comme Tennessee, Gabrielle, Que je t'aime ou d'autres mais qui fonctionnent aussi parce que Johnny les chante, les autres n'ont qu'un seul intérêt c'est d'être chanté par Johnny. Sans lui, elles n'auraient jamais existé. Il y a pas mal de chansons qui intrinsèquement sont assez médiocres mais qui passent juste parce que Hallyday sait les interpréter.

Citation:
Sweet Sadness a raison de dire que "Quelque chose de Tennesse" aurait été des tubes chantée par Berger ou "Je te promets" chantée par Goldman.

Personnellement je ne pense pas que Tennessee par Berger aurait marché aussi fort que par Hallyday. Berger était un excellent compositeur de variété mais surtout pour les autres par contre il n'arrive pas à la cheville de Johnny en tant qu'interprète. Les 3/4 du temps c'est mièvre et fadasse. Quand Berger est repris ou chanté par d'autres, ça défonce, par contre quand c'est lui derrière le micro, c'est très souvent bof. De sa carrière de chanteur, je n'en retiens qu'une petite dizaine au grand max. Et encore, pas sûr. Il avait un public mais ce n'était pas un si gros vendeur de disques que ça, son plus gros tube cela doit être La Groupie du pianiste. Il y avait Mademoiselle Chang et Voyou qui avaient fait de petits scores mais il ne doit pas y en avoir beaucoup d'autres et son plus gros album, cela doit être le dernier qu'il enregistre avec France Gall et qui sort au moment de sa mort, son Double Fantasy.

Par contre, je suis d'accord sur 'Je te promets' chantée par Goldman qui aurait sûrement été un tube, mais Goldman était un tout autre interprète que Berger.

Tiens quelqu'un parlait de message personnel. Entre la version Hardy et celle chantée par Berger, il n'y a pas photo et je ne parle pas de la production mais de la voix. Comme quoi, l'interprète ...

Quant à Tennessee par Berger, on a sa version live. Bon, voilà.


Citation:
D'ailleurs, "Je ne suis pas un héros" écrite pour Johnny a été un tube malgré le refus de Johnny de la chanter. Johnny à la différence d'Elvis n'était pas un excellent interprète, en tout cas dans la première partie de sa carrière. Il n'a fait que s'améliorer. Tu écoutes ses premières chansons : "Gabrielle", "Hey Joe", d'autres... C'est assez faux. Ça ne swingue pas. Le succès provient de certaines bonnes chansons et de son charisme qui lui est propre.

Ca, c'est encore une opinion toute personnelle. Je ne suis pas un fan de Johnny mais je lui reconnais au moins quelque chose, c'est d'être un grand interprète. Et de mon côté le préfère le Johnny de la Génération perdue, de Gabrielle, de Que Je t'aime, de Toute la Musique que j'aime et J'ai oublié de vivre que celui de Berger, Goldman ou Obispo. Mais ça une question de goût. Après, Je te promets ou Laura, c'est quand même bien ficelé.

Et Gabrielle, c'est 76 donc loin d'être parmi ses premières chansons.
_________________
"There was nothing in my life bigger than beer
'Ceptin' you, little darling"
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Déc - 03:21 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

David Watts a écrit:


Et Gabrielle, c'est 76 donc loin d'être parmi ses premières chansons.


Oui, c'est ça qui est dingue : avoir réussi à tenir deux décennies en chantant aussi mal. Mr. Green
Après relis bien mon commentaire, j'ai écrit "première partie de sa carrière", tu divises 60 par 2, tu obtiens 30 donc en 76 on est en plein dans la première partie de sa carrière. Si j'aime cette période, comme toi, c'est grâce aux compos avant tout. On sent bien que l'interprétation est perfectible. Non seulement perfectible mais même perfectionné par... (suspense) Johnny lui-même ! En effet, tu écoutes les versions live de "Gabrielle" et "Que je t'aime", tu verras qu'elles sont largement supérieures aux versions studios. Et si tu n'es pas d'accord avec moi, sache que Johnny, lui, est de mon avis. Il a d'ailleurs dit dans une interview que quand il écoutait ses anciennes chansons il ne comprenait pas comment il avait pu avoir autant de succès tellement c'est mal chanté.
A l'inverse quand tu écoutes, "Vivre pour le meilleur" ou d'autres chansons de la fin de carrière, tu constates qu'elles sont parfaites niveau interprétation. Johnny ne pouvait pas faire mieux. Personne ne peut faire mieux.
_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Déc - 03:50 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Un reportage sur les fans de Johnny, et ensuite, luigii, André Manoukian parle du tournage de "Jean-Philippe"
https://www.france.tv/france-2/je-t-aime-etc/364719-etre-un-fan-c-est-quoi.…
_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
David Watts


En ligne

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 6 732
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 20 Déc - 04:18 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Balao GoodTips a écrit:
David Watts a écrit:


Et Gabrielle, c'est 76 donc loin d'être parmi ses premières chansons.


Oui, c'est ça qui est dingue : avoir réussi à tenir deux décennies en chantant aussi mal. Mr. Green
Après relis bien mon commentaire, j'ai écrit "première partie de sa carrière", tu divises 60 par 2, tu obtiens 30 donc en 76 on est en plein dans la première partie de sa carrière. Si j'aime cette période, comme toi, c'est grâce aux compos avant tout. On sent bien que l'interprétation est perfectible. Non seulement perfectible mais même perfectionné par... (suspense) Johnny lui-même ! En effet, tu écoutes les versions live de "Gabrielle" et "Que je t'aime", tu verras qu'elles sont largement supérieures aux versions studios. Et si tu n'es pas d'accord avec moi, sache que Johnny, lui, est de mon avis. Il a d'ailleurs dit dans une interview que quand il écoutait ses anciennes chansons il ne comprenait pas comment il avait pu avoir autant de succès tellement c'est mal chanté.
A l'inverse quand tu écoutes, "Vivre pour le meilleur" ou d'autres chansons de la fin de carrière, tu constates qu'elles sont parfaites niveau interprétation. Johnny ne pouvait pas faire mieux. Personne ne peut faire mieux.

Gabrielle, ce n'est absolument pas la première partie de sa carrière. C'est plutôt la deuxième voire la troisième et cela ne se décrète pas avec une calculette. La première, c'est Retiens la Nuit, Elle est terrible, Oh Carol, Pour moi la vie va commencer.

Après c'est avis personnel contre avis personnel. Je n'aime pas le Johnny post-Berger. Je n'aime pas les chansons et il en fait beaucoup trop. On tombe dans la variété insipide au niveau chanson et Johnny en fait trop pour essayer de les sauver de la médiocrité et Vivre pour le meilleur en est un exemple. Alors que Gabrielle, Oh ma Jolie Sarah, Toute la musique que j'aime, que Je t'aime, Noir, c'est noir, Cheveux longs et idées courtes, je trouve cela impeccable. La version studio de Gabrielle est hilarante. J'adore quand il chante 'Gabrielle, tu brûles mon esprit, ton amour étrangle ma vie"! Et la manière dont il prononce les 'r', tellement typique. Je préfère le Johnny de 61 à 80 qu'après.
_________________
"There was nothing in my life bigger than beer
'Ceptin' you, little darling"
Revenir en haut
Olivier Northern Son


En ligne

Inscrit le: 20 Avr 2015
Messages: 1 886
Localisation: Paul Nord
Masculin 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 20 Déc - 15:18 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Balao, tu confonds première partie et première moitié!

(un avertissement en maths pour l'élève Balao)
_________________
Mmm can you take me where I came from
Can you take me back?
Revenir en haut
Balao GoodTips


En ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 4 314
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Déc - 22:09 (2017)    Sujet du message: Johnnytopic Répondre en citant

Olivier Northern Son a écrit:
Balao, tu confonds première partie et première moitié!

(un avertissement en maths pour l'élève Balao)


Olivier, tu es le seul qui me comprenne sur ce forum ! Wink
_________________
N'analyse pas. Ne va pas par là, ne mène pas ce chemin, ça va paralyser ton évolution.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:58 (2018)    Sujet du message: Johnnytopic

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Suivez les pistes de vos artistes favoris Index du Forum -> Keep calm and listen to an Lp -> KEEP CALM and EXPAND YOUR HORIZONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com